Risque de transition :

Confusion générale autour du stress test

Sabrine Aouida & Lucas Gueudar | 21.04.20

Les investisseurs institutionnels de plus en plus matures en 2020, experimentent massivement les analyses prospectives de scenarios mais les confondent souvent avec les stress-tests.

 

La crise de la Covid-19 a mis en avant l’importance de la lutte contre le changement climatique. Les mesures de confinement prises dans la plupart des pays ont mis l’activité à l’arrêt pendant plusieurs mois ce qui a eu pour conséquence une baisse significative des émissions de CO2 dans le monde. Entre le 1er janvier et le 30 avril, les rejets carbonés ont diminué de 8,5 % par rapport à 2019. Cependant, la baisse des émissions de CO2 sur l’année serait tout juste suffisante pour être dans les limites d’un réchauffement climatique à 1,5°C à horizon 2100 (Novethic, 2020[1]).

La marche est encore grande pour respecter le seuil fixé par l’Accord de Paris. Ainsi, l’évaluation du risque de transition est une mesure clef de la stratégie climatique des investisseurs institutionnels pour gérer les impacts financiers qui résultent des effets de la mise en place d’une trajectoire bas-carbone.

 

A travers une étude approfondie des reportings climatiques des investisseurs institutionnels publiés dans le cadre de l’Article 173 de la Transition Écologique et Énergétique, nous avons constaté, cette année une meilleure volonté de la part des investisseurs institutionnels de prendre en compte le risque de transition auquel sont exposés les actifs qui composent leurs portefeuilles. Sur l’exercice 2019, parmi 32 investisseurs institutionnels analysés, 25 mentionnent une prise en compte du risque de transition dans leur stratégie soit le double par rapport à l’année dernière.

Notre étude révèle que :

  • Si la définition des risques de transition fait l’objet d’un consensus large, les outils et méthodes développés par les organismes restent très hétérogènes.
  • Aucun consensus n’a été trouvé au sein des investisseurs du panel pour s’accorder sur une méthode d’évaluation commune. 13 investisseurs du panel utilisent des métriques donnant une mesure instantanée (« snapshot metrics ») du risque de transition tels que l’intensité carbone, la part verte ou encore la part brune et 11 autres analysent ce risque avec une dimension prospective (« forward looking ») à ce, à travers des scénarios climatiques et des stress-tests.
  • Seulement 4 investisseurs réalisent véritablement des stress-tests, ils sont plusieurs à confondre cette notion avec l’analyse par scénarios. Plusieurs rapports utilisent les deux termes de manière interchangeable et entretiennent une confusion générale autour des termes. Cette confusion ne permet pas aux acteurs de réellement appréhender l’ensemble des risques liés aux différentes trajectoires possibles de transition bas carbone.

Nous avons réalisé le mois dernier une étude sur la prise en compte du risque physique chez les investisseurs institutionnels. L’étude qui suit, porte sur la deuxième famille de risques climatiques à savoir les risques de transition.

 

[1] Novethic, 2020, la baisse des émissions de CO2 due au covid-19 devrait se répéter chaque année pour atteindre nos objectifs climatiques

Extrait de l’étude

Je souhaite recevoir l’étude :

« Risque de transition : Confusion générale autour du stress test« 

 





Un email est envoyé au remplissage du formulaire. N’hésitez pas à vérifier vos spams si vous ne le recevez pas dans votre boîte de réception.

Latest News

Lancement réussi pour ESG Connect !

Lancement réussi pour ESG Connect !

C'est officiel, ça y est, nous avons présenté au grand public notre platforme ESG Connect !   Deux évènements pour marquer le lancement   Notre participation à l'AM tech day et à la Fintech Revolution a été l'occasion de montrer publiquement ESG Connect !...

Semaine de la finance responsable

Semaine de la finance responsable

La semaine de la finance responsable a été lancée en 2010 à l'initiative du Forum pour l’Investissement Responsable dont fait partie WeeFin. Elle permet à l’ensemble des acteurs de la finance responsable qui le souhaitent de promouvoir une épargne qui vise le...

Cet article vous a plu ? Partagez-le :)