Finance durable

L’ESG est la réponse incontournable aux nouvelles attentes des clients

La demande croissante des investisseurs, de l’intégration d’une stratégie ISR dans la gestion de leurs investissements, poussent les Asset Managers à transformer leurs offres.

Le nombre de fonds labellisés ISR a significativement augmenté ces dernières années atteignant 262 fonds en 2019 (+ 60% depuis 2017) pour un total 71 milliards d’euros d’encours. De grands Asset Managers affichent clairement leur position en faveur de l’ISR comme La Banque Postale AM qui s’est engagée à devenir le premier AM généraliste 100% ISR d’ici 2020.

Cette tendance est également au centre des préoccupations des régulateurs européens comme le démontrent les dernières réglementations : Article 173, Loi Pacte ou encore la « Taxonomie verte des activités économique » à l’échelle européenne

Une promesse d’augmentation des encours conditionnée à une transformation exigeante

reprendre le contrôle de ses investissements

Bénéfices

Augmentation des encours

Frais plus importants que sur les fonds traditionnels

Les assureurs accroissent leurs offres UC ISR

Challenges

Eviter le « greenwashing » en intégrant une réelle stratégie extra-financière

Choisir le(s) bon(s) fournisseurs de données ESG

Le « sur-mesure » est indispensable

Risques

Risque d’image

L’introduction d’une stratégie ESG peut être complexe et coûteuse

Risque de perte d’opportunité de marché

80 % des AM sont au niveau débutant ou intermédiaire dans le développement de leur stratégie ESG

Echelle de maturité d'une stratégie ESG 

1.  Découverte

  • Réflexions initiées sur l’utilisation de critères ESG
  • Volonté de créer un premier fonds ISR

2. Intermédiaire

  • Création d’une offre ISR basée sur une stratégie simple (exclusion)
  • Quelques fonds ou mandats ISR (actions euro, …)
  • Les processus de gestion ISR sont formalisés
  • Les équipes sont formées à l’ISR
  • Utilisation du scoring d’un fournisseur de données externes
  • Outils simples et manuels type Excel

 

3. Avancé

  • 100% ISR – les données ESG sont utilisées de manière holistique sur tous les fonds
  • Capable de reporter des métriques ISR sur l’ensemble de ses fonds
  • Equipe dédiée et centralisée ISR
  • Les processus de gestion des données, de scoring et de reporting sont industrialisés
  • Outils in house ou externes dédiés à la gestion et la visualisation des données
  • Scoring ESG interne et diffusé en externe

4. Différenciant

  • Intégration complète des données ESG dans la gestion
  • Large offre de fonds thématiques sur toutes les classes actifs
  • Les processus de gestion des données, de scoring et de reporting sont automatisés
  • Outils in house ou externes dédiés permettant de faire de la simulation
  • Les données de scoring réalisées peuvent être revendues

La technologie doit aider les gestionnaires d’actifs à s’approprier les données par rapport à leurs convictions

Pour se différencier et acquérir un avantage compétitif, les analystes ESG doivent se concentrer sur les tâches à valeur ajoutée comme l’exploration et l’analyse de données. Actuellement, 60% de leur temps est passé sur les tâches de préparation et fusion des données faute d’outil adapté
La technologie permet d’automatiser des tâches chronophages et à faible valeur ajoutée. En cible, l’analyste doit dédier 90% de son temps à l’analyse (vs 40% aujourd’hui). De plus automatiser les tâches amonts est un pré-requis pour pouvoir passer à l’échelle et gérer un grand nombre d’actifs

schema_technologie_esg 

4 étapes clés pour mettre en oeuvre une stratégie ESG

Définir la philosophie, la politique & les objectifs de la société de gestion  et les décliner dans la stratégie d’investissement des fonds gérés.
Choisir le(s) fournisseur de données qui permettront de réaliser les analyses souhaitées
Etablir une méthodologie de scoring interne reposant sur une grille de calculs et un système de pondération de critères personnalisés.

Communiquer sur la nouvelle stratégie ESG des fonds par le biais du reporting financier ou par le biais d’un document distinct.
Industrialiser le processus de reporting est une étape indispensable car de nombreux rapports sont à produire de manière cohérente, transparente et claire.

Choisir ou créer et mettre en place les outils data self-service qui permettront de réaliser et partager les analyses ESG (de la préparation des données à la visualisation)
Investir sur des technologies data flexibles et évolutives, qui permettront de mettre à jour les méthodologies de scoring avec les dernières innovations de la finance durable.

Adapter la documentation légale en modifiant la stratégie d’investissement pour refléter la prise en compte de l’ESG.
Obtenir l’agrément des fonds par les autorités de tutelle (AMF/CSSF).
Labelliser le ou les fonds de la gamme (ISR, GreenFin) pour apporter d’avantage de crédibilité à cette nouvelle orientation.

Nos références

Création d’outils industriels de traitement de données ESG

ESG x Tech : Partage et déploiement des best practices à la direction des investissements

Design et implémentation de dasbhoards dynamiques et de reportings clients ESG

Pour aller plus loin…

Une plateforme pour simplifier l’analyse ESG

Par Chloé Chaufard | 12.12.2018 | Article

Finance durable et ISR : Les stratégies d’investissement

Par Grégoire Hug| 08.07.2019 | Vidéo

Performance Measurement, Attribution & Risk Conference

Par Grégoire Hug| 01.04.2019 | Publication

 

Un projet ? En savoir plus ?